IMG_5870

Le genre de spot de Loire qui sent bon le poisson!

Après avoir passé plusieurs années sur Tours, à force de côtoyer 2 grands cours d'eau que sont le Cher et la Loire, j'ai fini par découvrir ce sacré poisson qu'est le silure. La première rencontre s'est faite sur la Loire à taquiner dame perche avec un pitit cranck Illex. En résumé touche brutale, suivi d'un Rush de cinglé sur ma 3/20g, résultat, je bride un peu et ramène 2 pointes de mes hameçons si fins de fer en version tout droit! Mais comme si de rien n'était, j'ai continué à chercher les perches sur la Loire et ne me suis intéressé au silure que plus tard. De retour des vacs d'été un pote à moi m'a fait redécouvrir ce poisson. Première sortie improvisée sur le Cher au leurre, je me dit qu'il faut monter plus gros, et mon plus gros à l'époque une 10/40g associée à une tresse de 17/100e et un gros LS Storm... On ratisse et ratisse pendant une demi heure, ren... et au moment où on s'apprête à partir grosse touche pour moi! Ça tient direct le fond et m'assomme de gros coups de tête. Au début tout va, puis c'est le premier Rush, mon pauvre vieux 4000 Shimano en tremble encore, le poisson traverse le Cher à une vitesse folle, je commence à Brider le poisson en mettant la main sur la Bobine, le pauvre frein couine dans tous les sens et Bam, grosse casse....

IMG_3551

Casse imminente!

Sur ce coup là, vacciné pour toujours par ce poisson!

La découverte des postes s'est ensuite fait progressivement et 2 techniques ont étés privilégiées pour pécher ce secteur du 37 : la pêche aux vers décollés en début de saison  et la pêche aux leurres après l'ouverture.
On aura aussi réussi à prendre quelques poissons au vif, cassant du bord ou flotteur en bateau.

IMG_3786

montage du vers décollés


Le Cher

Sur le Cher, il existe plusieurs type de poste qui s'avèrent plus productifs que pêcher l'eau sans trop réfléchir. Pour les pêches au posé et notamment aux vers décollés, il faut rechercher les cassures en bordure où le fond plonge direct. Si ces cassures sont accompagnées non loin de tas de bois mort ou de grands herbiers, ce n'est que mieux...Par contre sur ce type de poste où c'est encombré, un bateau est un allié précieux pour combattre le poisson. Les zones d'amorti de courant sont également des excellents postes pour pêcher au posé.

1

Fin de combat aux vers décollés

Le vers décollé est une excellente technique pour le Cher, étant donné les vitesses de courant plutôt faibles, ce système est facile à mettre en œuvre et à condition de choisir les bons postes, c'est une technique productive qui réserve bien des surprises parce qu'avec ce montage on peut prendre un silure de 40cm comme un de plus de 2m!

Sans_titre_1

Même montage et silure de taille très différentes!

Le Cher est une rivière très intéressante pour pêcher aux leurres. Avec des fonds culminants au maxi à 6m, cette pêche est facile à pratiquer. De plus, du fait de la faible quantité d'obstacles, un matériel léger mais pas trop... suffit à sortir des poissons de taille sympa. Les postes retenus pour cette pêche sur le Cher sont les derrières de piles de fond lorsque celles-ci rétrécissent le courant et créent une érosion des fonds à l'aval, les postes retenus pour la pêche aux vers décollés: les grands méandres qui forment des fonds souvent un peu plus importants en rive concave et aussi et surtout les déversoirs des barrages à aiguilles du Cher. Le problème étant que ces derniers sont systématiquement mis en réserve à leur aval immédiat (limite de 50 à 100m aval). Ce type de gestion est peu adaptée aux populations piscicoles en place sur ces secteurs, absence total de poissons migrateurs sauf quelques anguilles, sauf lors de la fraye du sandre où ces zones constituent des zones de frayères, et où il est souhaitable que la pêche soit fermée. Il serait bien comme à l'image de la Bretagne (qui de plus est une grande région à poissons migrateurs) qu'il soit autorisé de pêcher ces secteurs à  seulement une canne tenue à la main. 



IMG_6547

Un endroit où on aimerait bien pouvoir lancer son ondulante......

IMG_6578

Petit silure du Cher à l'ondulante




Les leurres les plus adaptés sont les ondulantes et les leurres souples qui ont l'avantage de se lancer loin dans les endroits souvent inaccessibles....

La Loire

DSC03264

Difficile de trouver plus root comme coin de pêche sur une grosse rivière...

La Loire est une rivière que j'ai beaucoup moins pêchée mais quelle erreur, les poissons de tailles inattendues peuplent les eaux de ce magnifique cours d'eau. C'est vrai que c'est un peu déroutant à pêcher, mais à force d'apprendre sur la Loire, on peut espérer très gros! J'y ai pêcher au cassant et surtout aux leurres. Pas mal de ratés dont un très joli pour un pote... et ça et là la prise de quelques poissons. Le leurre est je pense une méthode de prospection très efficace en Loire de ce coté étant donné les fonds peu importants...
Les postes clefs aux leurres sont tous les derrières de vieux ponts qui constituent les fosses majeures en Loire. Il ne faut pas avoir peur de pêcher en plein bouillon car ça ne dérange absolument pas les silures, au contraire... Contrairement à ce que dit la biblio, c'est loin d'être un poisson d'eau calme! Les culs d'îles ou de grèves, les derrières d'épi pour la navigation sont aussi d'excellents postes mais de plus faibles dimensions.

DSC03296

Coin typique à Moustachus

Sur la Loire, je préfère vraiment l'ondulante car les forts courants rendent le maniement des LS plus difficiles, mais des fois ça marche aussi!

DSC00570

Jeune poisson de Loire à la robe magnifique


Mais, il reste aussi dans le 37 une rivière à découvrir qu'est la Vienne, une sorte de Loire en moins grand pour simplifier. Les fonds semblent en moyenne plus importants et laissent présager à une pêche peut être un peu plus facile... Des gros poissons en tout cas y ont déjà été faits et ce jusqu'à Poitiers. J'y ai fais quelques tentatives aux leurres sous le pont de Chinon sans succès et plus bas, j'ai battu mon record en carpe en pêchant le silure au vif avec un carpeau de 25cm!

Sinon, pour le futur, à tenter le Cher à la dandine, et la Loire à la bouée... Surement de belles surprises en perspectives...

@+ BooT