Dernière date du circuit 2010 pour moi ce street d'Angers...et ces fameux aspes de l'Ouest. Bon, avant toute chose, préfishing avec Boot en aval des secteurs. On ratisse au water monitor, au beef....on gratte à fond....résultat : en 4 heures de pêche, on rentre une seule perche maillée qui aura craquée pour un worm rose. Une couleur à retenir.

IMGP0927

Après une nuit assez tranquille sur un parking toutefois assez fréquenté, on est à l'heure pour le briefing et retrouver les autres compétiteurs, visages connus ou nouveaux participants. Je ferai équipe avec François, un pêcheur du 53.
9h00, c'est parti. On commence au secteur 3, intéressant car avec plusieurs ponts. On s'installe juste sur un de ces spots. En grattant, j'arriverai enfin à rentrer une perche maillée de 22 grâce au même worm rose  en texan que lors du préfishing. Ouf, le compteur est débloqué.


IMGP0929

RAS au deuxième secteur, RAS au troisième....Bon faut faire quelque chose. Heureusement, sur le dernier secteur, le long d'un enrochement, les poissons connaîtront une phase d'activité. Une petite d'1/2 pendant laquelle je rentrerai deux perches non maillées, 1 sandre d'au moins 20 cm et surtout une perche maillée de 21,5 au rockvibe blanc pailleté. Yesss. Elle est pas bien grosse mais me permet de cloturer ce street avec deux poissons maillés et d'accrocher la 9ème place du classement général. Boot finira 7ème et ratera pour quelques mm le big fish.


IMGP0931

C'était vraiment une belle organisation pour un première. Encore merci à tous les bénévoles qui nous permettent de pratiquer notre passion.
Lundi 1er novembre, c'est l'afterfishing. Je reste sur le secteur et part découvrir une autre rivière du 49. Eau claire, nombreux herbiers, ça sent le bass. Je commence par rentrer quelques petites perches au swing impact keitech 2 puis un baby bass. Changement de tactique : je prospecte les quelques arbres immergés du parcours en weightless avec une hog impact keitech, lestée avec un insert. L'écrevisse plane doucement entre les branches quand je vois un bass arriver. Il engloutit la cre-cre et se décale. Ferrage, c'est au bout. Bon, c'est sûr, c'est pas un lunker mais ça fait quand même trop plaiZZZZZZZZ.


IMGP0939