Après avoir décrit le déroulement du trophée, et quelques longues semaines à vous faire patienter, revenons sur les résultats de ce concours de rockfishing...

Le podium final

Le parcours était divisé en 4 secteurs :


Les quatres parcours du trophée

 Ces secteurs présentaient des configurations différentes, le deux premiers constitués de petites plages de sable et de quelques roches, les deux derniers de structures portuaires. Il était donc très important pour les compétiteurs de s’adapter à ces différences de secteurs.


La plage du secteur 1

Le premier secteur a été le plus difficile à gérer pour les pêcheurs. En effet, lors de cette journée, les espèces moins inféodées aux structures étaient très peu actives. Il s’est pris très peu de bars, aiguillettes, maquereaux et autres lieus…  

Statistiques partielles des espèces prises sur le secteur 1

Certains compétiteurs n'ayant pas remplit le numero de secteur sur leur fiches, ces statistiques ne sont que partielles (je me rappelle par exemple d'un gobie de 78mm sur ce secteur 1). Néanmoins, rassurez vous, toutes les prises ont été compatibilisées même si 8% d'entres elles n'ont pas de secteur renseigné...

Comme vous pouvez le voir, il ne s’est pris, sur ce secteur, que très peu de poissons.  Les trois petits gobies ont été l’espèce principalement attrapée. On pourrait croire à l’aide de ces statistiques que ce secteur n'a eu aucune importance dans le classement…

Il n’en est rien, car la prise d’une aiguillette a permis au futur vainqueur de creuser l’écart. De plus la prise d’un lieu a permis à son pêcheur de finir dans les dix premiers. Ce secteur n'as pas été riche en nombre de prise, mais l'aura été dans la diversitée des prises. Attraper un poisson que personne d'autre n'a donnant les bonus "nouvelle espèce" et "poisson record", ces deux poissons on été fortement gratifiés au classement.

Tenter les gros poissons, ou assurer avec les gobies de sable ? Un choix à faire!!!

Ce secteur était le plus dur à approcher techniquement. Il aurait dû apporter quelques bars, lieus ou autres chinchards de passage mais ceux-ci nous ont boudés toute la journée. La plupart des pêcheurs on commencer en tentant de prendre ces espèces, avec des techniques de pêche plus typée « bar ».

Cela rapportant peu de poissons, ils eurent un choix à faire. Insister avec des techniques « gros poissons » (gros leurres souples ou leurres durs) ou se focaliser sur les petits gobies de sable pour assurer quelques points. La technique gagnante était semble-t-il de privilégier les petits poissons de fond, mais en gardant une canne montée d’un leurre dur afin de réagir immédiatement en cas de chasse de poissons pélagique. C’est ce qu’a réussi à faire le futur vainqueur en prenant le big fish, une aiguillette sur une chasse.

A la recherche d'un bar sur la pointe...

Vous savez désormais tout sur ce qui s’est passé sur ce secteur, rendez-vous dans quelques jours, plus en amont, sur le secteur numéro2… Plus nous monterons le cours de l'odet, plus les prises seront nombreuses...La suite au prochain numéro... ;)